Quoi
  • Alimentation
  • Animaux de compagnie
  • Art & loisirs
  • Automobile
  • Couleur locale
  • Formation & Enseignement
  • Hôtels & séjours
  • Jobs
  • Librairie
  • Maison & Travaux
  • Média
  • Organisation d'événements
  • Organisation religieuse
  • Restaurants
  • Salons de beauté & Spas
  • Santé & Médical
  • Services destinés aux professionnels
  • Services financiers
  • Services locaux
  • Services publics et gouvernementaux
  • Shopping
  • Sports et activités de loisirs
  • Vie nocturne

Au sujet de

Support Black Business

Dans sa traduction française qui veut dire soutenir les activités commerciales des noirs «Support Black Business» est un concept lancé il y a quelques années aux USA mais qui est plus connut sous le nom de «Buy Black».

Partageons un peu d'histoire

Support Black Business Qu’est ce que c’est?

 
À la suite de plusieurs séries d’ostracisme des afro-américains dans le pays de l’oncle Sam, ces derniers ont décidé de créer un mouvement de consommateur qui aura cette particularité de boycotter les marchandises et produits vendus par les autres communautés à fin de soutenir uniquement le business des noirs et cela peu importe le secteur d’activité.
 
Cette révolte est parti d’un constat assez récurent. À chaque fois qu’un noir subissait des actes racistes de la part de la police ou d’un citoyen lambdas, il y avait comme une sorte de mutisme consentant de la part des autres communautés qui n’éprouvaient aucune forme de compassion à ces séries de meurtres et autres atrocités commises uniquement sur les afro-américains.
 
Pourtant ces mêmes noirs représentent plus de 50% de leur clientèle (Restaurant, épicerie, brasserie, boutique de vêtements etc). Nous participons financièrement à toutes leurs activités à finalité lucrative et pourtant le contraire ne se produit que rarement. Nous sommes les plus grands consommateurs de leurs produits à croire qu’ils sont les seuls à détenir l’apanage de la production.
 
Pourtant ces mêmes noirs représentent plus de 50% de leur clientèle (Restaurant, épicerie, brasserie, boutique de vêtements etc). Nous participons financièrement à toutes leurs activités à finalité lucrative et pourtant le contraire ne se produit que rarement. Nous sommes les plus grands consommateurs de leurs produits à croire qu’ils sont les seuls à détenir l’apanage de la production.
 
Par contre ce serait malhonnête de dire que ce phénomène se manifeste uniquement aux USA car même en Europe, France, Belgique, particulièrement, ce problème existe. Nous soutenons indéfectiblement toutes les activités commerciales des autres et très rarement nous soutenons les nôtres sachant que les autres communautés se soutiennent entre elles mutuellement.
 
 
 
 
Si l’arabe, le chinois, le blanc le fait, pourquoi pas nous? Déjà que ces derniers ne soutiennent jamais les commerces tenus par des noirs. Si ce n’est pour tenter de nous exploiter. Les accords de partenariats économiques traités par la France avec nos pays d’origine l’attestent d’ailleurs pleinement.
 
Bref, avec la viralité d’internet, vous obtenez facilement sur votre fil d’actualité dans vos réseaux sociaux n’importe quelle information. Combien de fois êtes vous tombé sur une publication qui parle d’un entrepreneurs noirs qui a entamé son business, la plupart du temp près de chez vous, lançant un produit que vous consommez? Au moins une fois.
 
Avec les pages  comme la nôtre vous tombez facilement sur des publications d’entrepreneurs qui ont lancé leur business et attendent que ça, le soutien de sa communauté. Prenez le cas des libanais, ces derniers créent des groupes dans les réseaux sociaux et y tiennent des réunions régulièrement pourquoi élaborer des stratégies marketing ensemble à fin de pouvoir écouler convenablement leurs produits.
 
Le plus drôle dans cette affaire c’est que ses principaux clients sont africains. Voyagez, approchez-vous de certains pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire (pour ne citer que ces deux pays) vous verrez à quel point les libanais se sont constitué en communautés de commerçants jusqu’à ce qu’aujourd’hui il n’y a rien (hôtel, boutique de vêtements, restaurant etc) qui ne les appartient pas dans certains pays d’Afrique.
 
Si ces gens ont pu le faire en moins de 50 ans croyez moi que nous aussi nous pouvons le faire. La communauté noires dans les diasporas occidentales est beaucoup plus nombreuses que celle des libanais en Afrique. Oui nous pouvons le faire mais uniquement et je dis bien uniquement le jour où nous serons les premiers à donner de la valeurs à nos entrepreneurs. Si nous ne nous respectons pas croyez-moi que personne ne le fera pour nous à notre place.

Le concept du Black Business Support

Le concept du Black Business Support est un anglicisme qui signifie pour les francophiles : soutien des initiatives afros. Tant sur les réseaux sociaux que dans la vie réelle, l’idée est très ancienne. Quel africain ou afrodescendant n’a jamais émis cette idée : il faudrait que les afros se serrent les coudes ?

Partage :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laissez un commentaire